Pourquoi la 5 ème république est malade ?

Partager les informations

Emmanuel Macron malade, que devient le pouvoir ? - Vous avez le droit

Les pays qui se veulent démocratiques, ont dans leurs principes d’élire leurs représentants via un vote. En termes techniques nous parlons de suffrage universel. L’idée qui sous-tend le processus électoral est celle de réseau, telle que la notion de réseau est décrite par la théorie des graphs. En effet, il est juste de postuler que lorsqu’ils votent pour lui, les électeurs sont connectés au réseau de leur candidat. L’anomalie première dont souffre le système électoral à l’heure actuelle est d’une simplicité déconcertante mais apparemment ignorée volontairement ou pas par l’opinion publique. Le simple fait de se retrouver dans l’incapacité de savoir pour qui le concitoyen a voté, rend automatiquement son propre votre caduque.

En effet un électeur ne peut savoir de manière irréfutable qui a voté pour qui. Pour le savoir il s’en remet à ce que l’on appelle un tiers de confiance. C’est-à-dire une personne (physique ou morale) que tout le monde considère comme digne de confiance, qui donne les résultats du vote. Automatiquement cette entité, se voit recevoir entre ses mains le véritable pouvoir. Elle peut, en s’appuyant sur l’ignorance des électeurs et leur impuissance à communiquer entre eux, modifier l’issu du scrutin en fonction d’objectifs qui peuvent s’éloigner complètement de l’intérêt de la nation.

La solution, est donc de permettre à chaque électeur, quand il le souhaite, de savoir pour quel candidat n’importe quel autre électeur a voté. Nous entrons de plein pied dans la notion de transparence. En effet si chaque électeur est capable, de vérifier de manière irréfutable pour qui un autre électeur a voté. Il est d’une part inutile de faire appel à un tiers de confiance, d’autre part de permettre de rendre les résultats d’un scrutin irréfutables.

Sur un plan purement mathématique, nous passons d’un réseau dont la structure est en étoile, à un réseau que l’on appelle un réseau hyperconnecté.

Structure en étoile,

Le tiers de confiance à tous les pouvoirs pour biaiser les résultats

Structure hyper connectée,

Bien sûr la question est de savoir comment faire en sorte que le scrutin puisse obéir à une structure hyperconnectée, afin d’être certains que les résultats des élections soient représentatifs de la volonté populaire ? La technologie fournit une solution clé en main. La blockchain, permet non seulement la transparence des vérifications mais aussi la protection de l’anonymat de chaque électeur en lui attribuant un identifiant distinct de son identité administrative grâce à la technologie de la cryptographie asymétrique, implémentée dans le protocole de la blockchain. Tout un chacun, pourra en toute transparence savoir, combien même la population mondiale atteindrait des chiffres impossibles à écrire, qui a voté pour qui tout en rendant impossible de vérifier l’identité de l’électeur vérifié.

Les réformes urgentes

En plus du recours à la blockchain dans le processus électoral, il est nécessaire de changer structurellement la manière avec laquelle le vainqueur d’une élection est désigné. L’élimination des votes dits « utiles » semble une nécessité plus qu’urgente au vu des dérives que cela génère dans les intentions de vote. Un décompte par mention majoritaire permet d’éliminer les votes stratégiques par le recours à une technique de décompte différente et bien plus exacte que celle actuellement en vigueur dans la 5ème république. Chaque candidat reçoit les votes qui lui reviennent de droit indépendamment de l’existence d’autres candidats qui épousent sa ligne. Par ailleurs, le vote blanc doit sans délais être considéré comme un candidat au même titre que les candidats physiques. Si le vote blanc l’emporte, c’est alors l’ensemble des candidats qui doit être rejeté et interdit de se présenter à un nouveau scrutin avec de nouveaux candidats. Mais encore, la démocratie représentative, terreau de la corruption par l’environnement favorable qu’elle crée à la politique de métier doit cesser de manière nette et claire. Seule une démocratie directe organisée dans un état fédéral, redonnera au citoyen la valeur qui lui revient de droit dans la vie politique de la nation. Enfin, un groupe représentatif des citoyens, conseillé par des experts dans chaque matière politique, doit être régulièrement tiré au sort, pour auditer le travail de l’équipe gouvernante. Celle-ci doit être placée sous un risque permanent, non seulement de destitution, mais aussi et surtout de poursuites pénales en cas de manquement. Ce n’est qu’au prix de ces quelques réformes vitales qu’il sera possible de rêver à nouveau du retour possible, un jour, de la justice et de l’équité dans le pays.

“Morpheus” 

Le lien de “le temple du concept” Discord


France médias numérique est maintenant fortement censurée par Google, Facebook, Twitter. Ne perdons pas le contact, abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir les dernières nouvelles de France médias numérique dans votre boîte de réception…

France médias numérique vous offre accès à un réseau social alternatif sur: https://social.francemediasnumerique.net

Comme plate-forme vidéo alternative nous vous conseillons: https://freetubes.nohost.me avec 5 Go hébergement vidéo gratuit

Le contenu distribuée par France médias numérique est disponible pour republication sans frais pour tout éditeur de nouvelles éligible qui peut fournir un large public.

PARTAGEZ ET SOUTENEZ LE VRAI JOURNALISME VÉRITABLE. FAITES UN DON A FRANCE MEDIAS NUMERIQUE À BUT NON LUCRATIF.
Abonnez-vous à la newsletter
Je publie sur la sécurité et l’efficacité des vaccins COVID, la corruption, la censure, les mandats, le masquage et les premiers traitements. L’Amérique et l’Europe est induite en erreur par des autorités autrefois dignes de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.