La vraisemblance d’un conflit généralisé

Partager les informations

https://focus.courrierinternational.com/2022/04/12/0/0/5472/3648/1280/0/60/0/e6dc0bf_2022-04-12t112050z-870869532-rc2nlt90bql6-rtrmadp-3-ukraine-crisis-putin-lukashenko.JPG

Le conflit Russo-ukrainien qui dure à présent depuis plus de deux mois révèle au fil des jours ses revers et ses ramifications internationale. La majorité des observateurs géopolitiques s’accordent à dire que la Russie mène une guerre à l’Ukraine par prévention à une guerre plus grave contre l’OTAN. Ainsi, ils concluent que la Russie est partisane du « mieux vaut un mal mineur immédiat, qu’un mal majeur à venir ». Inutile de rappeler que si la Russie est à l’initiative de l’offensive, les dirigeants Ukrainiens ont directement provoqué l’inévitable, en exprimant leur projet d’adhésion à l’Union Européenne et donc à terme à l’OTAN. Si l’OTAN est considérée en mort cérébrale, Il n’en est pas moins une alliance qui permet aux Etats-Unis de positionner leur armement stratégique, leurs troupes ainsi que leurs bases, au plus proche des frontières russes. Et ceci est inconcevable pour le maître du Kremlin.

La situation géopolitique actuelle

Deux blocs semblent se distinguer, d’un côté l’OTAN et l’ensemble de ses membres, de l’autre le bloc Sino-russe. Les deux camps sont dotés d’une puissance phénoménale. Les chinois profitent de la crise ukrainienne pour revendiquer leur droits sur Taiwan tout en surenchérissant dans la rhétorique belliciste à l’égard des États-Unis. Pas plus tard que cette semaine, le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois a déclaré que son pays n’avait pas oublié le bombardement de l’ambassade chinoise en Yougoslavie en 1999. Il est donc possible de postuler qu’une stratégie de division des forces est entreprises par l’alliance de l’est. La Chine et la Russie tentent de prendre les Etats-Unis en sandwich. Dans le même temps et comme par hasard, voici que la Finlande à laquelle personne n’a rien demandé exprime subitement son désir d’intégrer l’OTAN, finissant d’assiéger l’Ours russe qui se sent de plus en plus à l’étroit.

Un conflit mondiale est-t-il possible ?

Tôt ou tard, cela arrivera, pour la simple et bonne raison que le déclin de l’empire américain ne fait aucun doute et qu’il est impossible de renverser la vapeur. Une guerre de grande ampleur sera nécessaire pour rabattre correctement les cartes. Seulement, les échelles dont il est questions ne tiendront peut-être pas dans une vie humaine. A court terme, et si la Russie ne commet pas d’erreur stratégique, le conflit russo-ukrainien restera certainement un conflit régional, sans jamais voir l’intervention des pays de l’OTAN directement dans les opérations militaires. Mais dans le cas contraire, les échelles pourraient bien être raccourcies, et un conflit censé éclater dans plusieurs décennies s’invitera aujourd’hui. La Russie est déjà en situation de potentiellement commettre des erreurs tactiques mettant le feu aux poudres.  En effet, le 14 Mars une frappe russe a visé une base ukrainienne à seulement 20 km des frontières polonaises faisant plus de 35 morts et 130 blessés. Fin avril d’autres frappes de missiles russes sur Kiev ont eu lieu pendant la visite du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Cependant un conflit mondial n’implique pas nécessairement un conflit nucléaire, la dissuasion faisant son effet même dans le cas d’un conflit armé, puisqu’elle annule dans les deux camps l’option nucléaire. Le risque du recours à l’arme nucléaire est réel lorsque l’une des deux puissances est vaincue militairement sans qu’aucun consensus diplomatique n’ait été trouvé. Ses dirigeants n’ayant alors rien à perdre et au contraire tout à gagner, déclencheront le feu nucléaire dans l’intention non pas de vaincre l’ennemi, mais de tout supprimer de la surface de la planète, simplement pour éviter d’être jugés par un tribunal de vainqueurs. Ce n’est qu’a ce stade et à ce stade seulement que les bunkers climatisés serviront.

“Morpheus” 

Le lien de “le temple du concept” Discord


France médias numérique est maintenant fortement censurée par Google, Facebook, Twitter. Ne perdons pas le contact, abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir les dernières nouvelles de France médias numérique dans votre boîte de réception…

France médias numérique vous offre accès à un réseau social alternatif sur: https://social.francemediasnumerique.net

Comme plate-forme vidéo alternative nous vous conseillons: https://freetubes.nohost.me avec 5 Go hébergement vidéo gratuit

Le contenu distribuée par France médias numérique est disponible pour republication sans frais pour tout éditeur de nouvelles éligible qui peut fournir un large public.

PARTAGEZ ET SOUTENEZ LE VRAI JOURNALISME VÉRITABLE. FAITES UN DON A FRANCE MEDIAS NUMERIQUE À BUT NON LUCRATIF.
Abonnez-vous à la newsletter
Je publie sur la sécurité et l’efficacité des vaccins COVID, la corruption, la censure, les mandats, le masquage et les premiers traitements. L’Amérique et l’Europe est induite en erreur par des autorités autrefois dignes de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.