Cyberattaques : l’État et les entreprises françaises organisent la défense

Partager les informations

La France et la cybersécurité

Aux niveaux techniques et opérationnels, divers acteurs contribuent à l’efficacité du dispositif français :


Cyberattaques : les assureurs étrillés sur le paiement des rançons

Bonjour France médias numérique, J’espère que vous allez bien. Nous avons été en contact pour un précédent article sur le nucléaire. Je me permets de revenir vers vous car je pense que mon dernier article sur la cybersécurité pourrait intéresser vos internautes. J’ai rédigé un article concernant la hausse constante des cyberattaques affectant les entreprises et comment ces dernières se préparent pour faire face à cela. Étant donné le contexte actuel de guerre en Ukraine avec la Russie, ces attaques sont amenées à augmenter. À la rédaction de BBI, il nous a donc paru important d’aborder ce sujet afin que tout le monde puisse se préparer à ce genre d’attaque et adopter les bons réflexes pour y faire face. Ainsi, après avoir consulté votre site, je suis convaincue que cela pourrait intéresser vos clients tout en leur étant utile. N’hésitez pas à le partager tel quel sur le blog de votre entreprise ou à réutiliser l’infographie que nous avons ajouté au bas de l’article. Vous pouvez également le modifier en fonction de vos besoins éditoriaux. Je vous demanderai seulement de bien vouloir citer la source suivante de l’article:

Rédaction de BBI: https://www.boutique-box-internet.fr/actualites/cyberattaques-entreprises-francaises/


Un dispositif national robuste qui monte en puissance

Dès 2015, la France s’est dotée d’une Stratégie nationale pour la sécurité du numérique. Destinée à accompagner la transition numérique de la société française, elle répond aux nouveaux enjeux nés des évolutions des usages numériques et des menaces qui y sont liées. Elle met en avant cinq lignes d’action :

  • Créée en 2009, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) est l’autorité nationale en matière de cybersécurité. Véritable « pompier » du cyberespace français, elle est chargée de la prévention (y compris en matière normative) et de la réaction aux incidents informatiques visant les institutions sensibles. Elle organise par ailleurs des exercices de gestion de crises au niveau national. L’ANSSI embauche aujourd’hui 600 personnes et continue de croître.
  • Le ministère des Armées a la double mission d’assurer la protection des réseaux qui sous-tendent son action et d’intégrer le combat numérique au cœur des opérations militaires. Afin de consolider l’action du ministère dans ce domaine, un commandement de cyberdéfense (COMCYBER), placé sous les ordres du chef d’État-major des Armées, a été créé début 2017.
  • Le ministère de l’Intérieur a pour mission de lutter contre toutes les formes de cybercriminalité, visant aussi bien les institutions et les intérêts nationaux, les acteurs économiques et les collectivités publiques, que les particuliers. Il mobilise à cette fin les services centraux spécialisés et les réseaux territoriaux de la police nationale, de la gendarmerie nationale et de la sécurité intérieure. Ceux-ci sont chargés des enquêtes visant à identifier les auteurs d’actes de cyber malveillance et à les déférer à la justice. Ces services contribuent en outre à la prévention et à la sensibilisation des publics concernés.
  • La Stratégie internationale de la France pour le numérique
    Présentée par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en décembre 2017, ce texte synthétise l’ensemble des orientations stratégiques que la France promeut dans le monde numérique autour de trois piliers : gouvernance, économie, sécurité.
  • La Revue stratégique de cyberdéfense
    Confiée par le premier ministre au secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale et présentée en février 2018, elle définit une doctrine de gestion des crises cyber. Cette revue clarifie les objectifs d’une stratégie nationale de cyberdéfense et confirme la pertinence du modèle français et la responsabilité première de l’État en la matière.

Cette stratégie a par la suite été étoffée par :

  • Garantir la souveraineté nationale ;
  • Apporter une réponse forte contre les actes de cyber malveillance ;
  • Informer le grand public ;
  • Faire de la sécurité numérique un avantage concurrentiel pour les entreprises françaises ;
  • Renforcer la voix de la France à l’international.

France médias numérique est maintenant fortement censurée par Google, Facebook, Twitter. Ne perdons pas le contact, abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir les dernières nouvelles de France médias numérique dans votre boîte de réception…

France médias numérique vous offre accès à un réseau social alternatif sur: https://social.francemediasnumerique.net

Comme plate-forme vidéo alternative nous vous conseillons: https://freetubes.nohost.me avec 5 Go hébergement vidéo gratuit

Le contenu distribuée par France médias numérique est disponible pour republication sans frais pour tout éditeur de nouvelles éligible qui peut fournir un large public.

PARTAGEZ ET SOUTENEZ LE VRAI JOURNALISME VÉRITABLE. FAITES UN DON A FRANCE MEDIAS NUMERIQUE À BUT NON LUCRATIF.
Abonnez-vous à la newsletter
Je publie sur la sécurité et l’efficacité des vaccins COVID, la corruption, la censure, les mandats, le masquage et les premiers traitements. L’Amérique et l’Europe est induite en erreur par des autorités autrefois dignes de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.