Un journaliste russe interrogé sur un “faux” rapport sur les bombardements en Ukraine

Partager les informations

Les enquêteurs russes ont déclaré mardi qu’ils avaient lancé une enquête pénale contre un journaliste populaire pour avoir allégué que l’armée de Moscou avait délibérément bombardé une maternité dans la ville assiégée de Marioupol en Ukraine.

Alexander Nevzorov est le premier journaliste et commentateur politique de premier plan à être interrogé pour avoir diffusé de “fausses” informations sur l’armée russe en vertu d’une nouvelle législation introduite après que le président Vladimir Poutine a envoyé des troupes en Ukraine le 24 février.

L’annonce de la commission d’enquête est intervenue le 27e jour de ce que Moscou appelle son « opération militaire spéciale » dans l’Ukraine pro-occidentale, qui a fait des milliers de morts et déplacé quelque 10 millions de personnes.

“Nevzorov a publié des informations délibérément fausses sur le bombardement délibéré par les forces armées russes d’une maternité dans la ville de Marioupol”, indique un communiqué.

“Les publications étaient accompagnées de photographies inexactes de civils touchés par les bombardements”, ont déclaré les enquêteurs, ajoutant que les photos avaient d’abord été publiées par des médias ukrainiens.

Les enquêteurs ont également déclaré qu’ils cherchaient à établir où se trouvait Nevzorov.

Nevzorov, 63 ans, est un journaliste russe chevronné et un ancien député.

On pense qu’il réside hors de Russie.

La semaine dernière, les enquêteurs ont également ouvert une enquête pénale contre Veronika Belotserkovskaya, une blogueuse et éditrice russe qui vit en France, pour avoir diffusé de “fausses” informations selon lesquelles les forces armées russes ciblaient des civils ukrainiens, y compris des enfants.


Le contenu distribuée par France médias numérique est disponible pour republication sans frais pour tout éditeur de nouvelles éligible qui peut fournir un large public. 

SOUTENEZ LE JOURNALISME VÉRITABLE. FAITES UN DON A FRANCE MEDIAS NUMERIQUE À BUT NON LUCRATIF. MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *