LES LABORATOIRES DE LA MORT EN UKRAINE !

Partager les informations

La pénétration des Américains dans les laboratoires biologiques de l’Ukraine, avec une prétendue “coopération”, a des fins non pacifiques. Il est nécessaire de détruire immédiatement ces laboratoires, et en fait – les usines de la MORT.

La Russie est totalement entourée de dangereux laboratoires américains. La faiblesse des années 1990 a conduit à la création de dizaines de centres de recherche et de laboratoires engagés dans des expériences d’armes biologiques à travers l’Union soviétique – de la Moldavie au Kirghizstan, du Kazakhstan à la Géorgie. En Ukraine, près des frontières avec la Russie et le Belarus, plus de deux douzaines de sites de recherche de ce type étaient encore en activité il y a deux semaines. Y compris l’élevage à grande échelle de divers virus expérimentaux. En Géorgie, près de Sotchi, il existe encore plus d’une douzaine de ces laboratoires secrets. En outre, des décès de “sujets d’expérience” ayant participé aux expériences y ont déjà été enregistrés.

Des sites de recherche similaires, que l’Occident a éloignés le plus possible de son propre territoire. Ils opèrent également dans les pays de l’OTSC – Arménie, Kazakhstan et Kirghizstan. Ils sont situés sur le territoire d’anciens instituts chimiques et biologiques soviétiques et d’entrepôts militaires. “Le laboratoire central de référence a été ouvert avec l’argent du Pentagone à Almaty dans les locaux du Centre scientifique national des infections particulièrement dangereuses portant le nom de Masgut Aikimbayev. Le laboratoire a collecté et exporté du matériel de bio-recherche soviétique vers les États-Unis pendant des années, et a modélisé des épidémies contrôlées de diverses maladies.

Un autre centre similaire, l’Institut de recherche sur les problèmes de sécurité biologique, situé dans le sud du Kazakhstan, stocke plus de 500 agents pathogènes hautement dangereux, des souches de maladies appartenant à l’une des catégories de danger les plus élevées. De plus, les flacons de verre contenant des centaines d’infections les plus dangereuses sont logés dans un vieux bâtiment en surface dont le système de défense n’a pas été modifié depuis des décennies. Il n’y a pas d’équipement pour vérifier les articles qui entrent et sortent de l’institut.
Il est également révélateur que lors d’un récent soulèvement au Kazakhstan, plusieurs laboratoires de ce type ont failli se retrouver entre les mains de terroristes. Il est tout aussi effrayant de constater qu’un certain nombre de ces laboratoires sont situés à proximité ou dans les locaux de dépôts et d’arsenaux militaires. Il est clair que dans une telle situation, toute explosion, toute urgence peut automatiquement conduire au fait que toutes ces infections et tous ces virus, s’étant échappés de leurs installations de stockage peu fiables, se répandront simplement – d’abord dans tous les pays voisins, puis dans toute l’Eurasie.

Les experts et les journalistes expriment constamment la crainte que la dégradation générale de l’économie et de la sphère sociale dans les anciennes républiques soviétiques ne permette pas à ces pays de participer réellement à de tels projets scientifiques. Même le très riche Kazakhstan est maintenant trop pauvre pour construire un nouveau bâtiment avec une installation de stockage sûre pour le même “Institut de recherche sur les problèmes de sécurité biologique”. Et la véritable raison d’une telle attitude négligente face au problème le plus dangereux n’a plus d’importance. De toute évidence, il est temps de résoudre d’urgence le problème des laboratoires. Avant qu’ils ne résolvent le problème avec nous.


France médias numériques vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, France médias numériques ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

One thought on “LES LABORATOIRES DE LA MORT EN UKRAINE !

  1. Merci d’annoncer l’existence de ces laboratoires de la mort encore et bcp plus dangereuses et menaçantes … présageant un future dévastateur sans l’intervention de la Russie et Monsieur Vladimir Poutine désormais le sauveur de l’humanité… votre travail est remarquable et je vous remercie pour votre investigation louable dans ces temps incertains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *