L’Ukraine en feu un documentaire d’Oliver Stone

Partager les informations

Ukraine : l’histoire est cohérente
L’Ouest combat l’Est pour prendre le pouvoir en Ukraine.

L’Ouest, c’est l’Allemagne nazie, l’Europe et les États-Unis, ainsi que Geoge Soros.
Ils financent toutes les chaînes de télévision et organisations militantes indépendantes pour inciter les gens à protester contre leur gouvernement.
La Russie a toujours essayé de libérer le peuple ukrainien, depuis des décennies.

Les États-Unis et les nazis sont au cœur de tous les soulèvements et génocides dont a été victime le peuple ukrainien.

L’Ukraine en feu :
La véritable histoire
Documentaire complet d’Oliver Stone (version originale anglaise)
L’Ukraine, la “frontière” entre la Russie et l’Europe “civilisée”, est en feu. Depuis des siècles, elle est au centre d’une lutte acharnée entre…

L’Ukraine, la “frontière” entre la Russie et l’Europe “civilisée”, est en feu. Depuis des siècles, elle est au centre d’un bras de fer entre des puissances qui cherchent à contrôler ses riches terres et l’accès de la Russie à la Méditerranée.

Le massacre de Maidan, début 2014, a déclenché un soulèvement sanglant qui a chassé le président Viktor Ianoukovitch, incité les Criméens à faire sécession et à rejoindre la Russie, et déclenché une guerre civile dans l’est de l’Ukraine.

La Russie a été dépeinte par les médias occidentaux comme l’auteur des faits, et a été sanctionnée et largement condamnée comme telle. Mais la Russie est-elle responsable de ce qui s’est passé ?

Ukraine on Fire offre une perspective historique des profondes divisions de la région qui ont conduit à la révolution orange de 2004, aux soulèvements de 2014 et au renversement violent de Ianoukovitch, élu démocratiquement.

Couvert par les médias occidentaux comme une “révolution populaire”, il s’agissait en fait d’un coup d’État scénarisé et mis en scène par des groupes ultra-nationalistes et le département d’État américain.

Le journaliste d’investigation Robert Parry révèle comment des ONG politiques et des sociétés de médias financées par les États-Unis sont apparues depuis les années 1980, remplaçant la CIA dans la promotion de l’agenda géopolitique américain à l’étranger.

Le producteur exécutif Oliver Stone a obtenu un accès sans précédent à l’histoire interne grâce à ses interviews devant la caméra de l’ancien président Viktor Ianoukovitch et du ministre de l’intérieur Vitaliy Zakharchenko, qui expliquent comment l’ambassadeur américain et les factions à Washington ont activement comploté pour un changement de régime.

Et, lors de sa première rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, Stone demande à ce dernier son avis sur l’importance de la Crimée, l’OTAN et l’histoire de l’ingérence des États-Unis dans les élections et les changements de régime dans la région.

Aujourd’hui, l’exposé complet est enfin disponible en Occident. Bien entendu, chacun est encouragé à en acheter un exemplaire pour soutenir l’important travail de Stone.


France médias numériques vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, France médias numériques ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *