Defiant Novak Djokovic dit qu’il REFUSERA de jouer à Wimbledon et à Roland-Garros s’il a besoin d’un vaccin Covid pour concourir – après la saga des visas australiens

Partager les informations
  • Novak Djokovic a rompu son silence sur sa saga de vaccination en Australie
  • Le numéro 1 mondial a été expulsé le mois dernier au milieu d’une dispute sur son statut vaccinal
  • Djokovic, 34 ans, dit maintenant qu’il ne participera pas aux futurs tournois si cela signifie qu’il doit prendre le coup, défendant sa liberté de choix
  • Il dit qu’il renoncera à sa chance de devenir le plus grand athlète masculin du sport 
  • Djokovic a déclaré: “Mes principes sont plus importants que n’importe quel titre ou quoi que ce soit d’autre”

Novak Djokovic  a rompu son silence sur sa saga des visas australiens, révélant qu’il ne participera pas aux futurs Grands Chelems si cela signifie qu’il doit se faire vacciner contre le Covid.

Le Serbe, 34 ans, a été expulsé d’Australie le mois dernier au milieu d’une dispute sur son statut de vaccination, le gouvernement annulant son visa deux fois avant l’ Open d’Australie  après des jours de querelles juridiques.

Djokovic a remporté l’Open de France deux fois et Wimbledon six fois, mais est prêt à sacrifier sa place dans ces tournois si une vaccination est nécessaire pour concourir.

Le mois dernier, le ministre français de la Santé a déclaré que les stars du sport devaient être vaccinées ou récemment récupérées de Covid afin de participer à des compétitions dans le pays, tandis que Christophe Castaner, chef du groupe du parti au pouvoir LREM du président français Emmanuel Macron, a déclaré la perspective d’un Djokovic non vacciné défendant son titre était « hors de question ». 

Wimbledon n’a également fourni aucune garantie que Djokovic pourra jouer au Grand Chelem de cet été dans le sud-ouest de Londres, bien qu’il n’y ait aucune règle du gouvernement britannique sur les athlètes nécessitant des vaccins.  

Le rival de Djokovic, Rafael Nadal, a remporté le tournoi Down Under, portant son total de Grand Chelem à 21, un de plus que les 20 du Serbe. Plus tôt ce mois-ci, il a été rapporté que le joueur de 34 ans envisageait de prendre le coup alors pour éclipser le total de l’Espagnol.

Maintenant, Djokovic a rompu son silence sur la saga des visas et dit qu’il choisirait de ne pas jouer aux futurs tournois – renonçant à sa chance d’être considéré, statistiquement, comme le plus grand joueur masculin de tennis – s’il devait se faire vacciner pour concourir.

“Oui, c’est le prix que je suis prêt à payer”, a-t-il déclaré à la BBC . 

Novak Djokovic a rompu son silence sur sa saga des visas australiens dans une interview explosive, affirmant qu'il préférerait se retirer des futurs Grands Chelems plutôt que de se faire vacciner contre Covid

Novak Djokovic a rompu son silence sur sa saga des visas australiens dans une interview explosive, affirmant qu’il préférerait se retirer des futurs Grands Chelems plutôt que de se faire vacciner contre Covid.

Le numéro un mondial a été expulsé le mois dernier d'Australie au milieu d'une dispute sur son statut vaccinal

Le numéro un mondial a été expulsé le mois dernier d’Australie au milieu d’une dispute sur son statut vaccinal.

Djokovic (photographié avec sa femme Jelena) a obtenu une exemption médicale, mais le ministre de l'Immigration du pays a annulé son visa en raison de préoccupations concernant les "troubles civils".

Djokovic (photographié avec sa femme Jelena) a obtenu une exemption médicale, mais le ministre de l’Immigration du pays a annulé son visa en raison de préoccupations concernant les “troubles civils”.

‘Parce que les principes de prise de décision sur mon corps sont plus importants que n’importe quel titre ou quoi que ce soit d’autre. J’essaie d’être en phase avec mon corps autant que possible.

S’exprimant depuis sa base de tennis à Belgrade, Djokovic a confirmé qu’il n’avait pas été vacciné contre le Covid mais a pris ses distances avec le mouvement anti-vax.

Il a ri en disant qu’il soutenait un “droit de choisir, d’agir ou de dire ce qu’ils jugent approprié pour eux”.

L’homme de 34 ans a insisté sur le fait qu’il “gardait [son] esprit ouvert” à la possibilité d’être vacciné à l’avenir “parce que nous essayons tous de trouver collectivement la meilleure solution possible pour mettre fin à Covid”.

« Je n’ai jamais été contre la vaccination. Je comprends que dans le monde entier, tout le monde essaie de faire de gros efforts pour gérer ce virus et voir, espérons-le, bientôt la fin de ce virus.

«Pour moi, en tant qu’athlète professionnel d’élite, j’ai toujours soigneusement examiné et évalué tout ce qui entre, des suppléments, de la nourriture, de l’eau que je bois ou des boissons pour sportifs, tout ce qui entre vraiment dans mon corps comme carburant.

“Sur la base de toutes les informations que j’ai obtenues, j’ai décidé de ne pas prendre le vaccin.”

Djokovic a été inclus sur la liste des participants au prestigieux tournoi d’Indian Wells en Californie le mois prochain – mais aura du mal à entrer aux États-Unis car les voyageurs aériens étrangers doivent fournir une preuve de vaccination avant d’embarquer sur les vols.

Il a également utilisé son interview à la BBC pour répondre aux critiques qui lui étaient adressées concernant la séquence d’événements ayant conduit à son approbation initiale de visa en Australie.

Djokovic a pris ses distances avec le mouvement anti-vaxx mais a déclaré qu'il ne participerait pas à Wimbledon ou à Roland-Garros si cela signifiait qu'il devait recevoir le jab

Djokovic a pris ses distances avec le mouvement anti-vaxx mais a déclaré qu’il ne participerait pas à Wimbledon ou à Roland-Garros si cela signifiait qu’il devait recevoir le vaccin.

Cette décision constitue une énorme menace pour la perspective de Djokovic de devenir le plus grand athlète masculin de tous les temps.

le Serbe Novak Djokovic a égalé le nombre record de 20 victoires en Grand Chelem codétenu par le Suisse Roger Federer et l’Espagnol Rafael Nadal. Le numéro un mondial a toutes les chances de réaliser de nouveaux exploits et parvenir seul au sommet du tennis mondial.

Cette décision constitue une énorme menace pour la perspective de Djokovic de devenir le plus grand athlète masculin de ce sport. Rafael Nadal détient actuellement le record du plus grand nombre de titres du Grand Chelem remportés, avec un total de 21.

La décision du Serbe de mener une précédente interview, avec le média français L’Equipe, peu de temps après avoir affirmé qu’il avait été testé positif pour Covid avait suscité des doutes quant à ses demandes d’exemption médicale. 

Il y a également des questions sur le moment du test positif de Djokovic le 16 décembre, le numéro de série de son test apparaissant dans le désordre avec un échantillon de tests en Serbie au cours de la même période. 

“Je comprends qu’il y a beaucoup de critiques, et je comprends que les gens sortent avec différentes théories sur la chance que j’ai eue ou à quel point c’est pratique”, a déclaré Djokovic aujourd’hui.

«Mais personne n’a la chance et l’opportunité d’attraper Covid. Des millions de personnes ont et sont toujours aux prises avec Covid dans le monde. Donc je prends cela très au sérieux, je n’aime vraiment pas que quelqu’un pense que j’ai abusé de quelque chose ou en ma faveur, pour, vous savez, obtenir un test PCR positif et éventuellement aller en Australie.

Djokovic a nié l’idée que ses tests avaient été falsifiés et a souligné qu’une erreur dans l’un de ses documents de voyage n’était pas intentionnelle.

“J’étais vraiment triste et déçu de la façon dont tout s’est terminé pour moi en Australie”, a-t-il ajouté. ‘Ce n’était pas facile. 

L'Open de France est le prochain Chelem du calendrier mais Djokovic insiste sur le fait qu'il choisira de sauter le tournoi si un jab est nécessaire

L’Open de France est le prochain Chelem du calendrier mais Djokovic insiste sur le fait qu’il choisira de sauter le tournoi si un jab est nécessaire.

“L’erreur de déclaration de visa n’a pas été commise délibérément. Elle a été acceptée et confirmée par la Cour fédérale et le ministre lui-même au sein du ministère de l’Immigration en Australie.

«Donc, en fait, ce que les gens ne savent probablement pas, c’est que je n’ai pas été expulsé d’Australie au motif que je n’étais pas vacciné, ou que j’ai enfreint des règles ou que j’ai fait une erreur dans ma déclaration de visa. 

«Tout cela a été en fait approuvé et validé par la Cour fédérale d’Australie et le ministre de l’Immigration.

“La raison pour laquelle j’ai été expulsé d’Australie est que le ministre de l’Immigration a utilisé son pouvoir discrétionnaire pour annuler mon visa en se basant sur sa perception que je pourrais créer un sentiment anti-vax dans le pays ou dans la ville, ce avec quoi je suis complètement en désaccord.”

Djokovic peut maintenant être éliminé de la première place du classement mondial du tennis par Daniil Medvedev, qui joue à Acapulco cette semaine, tandis que Djokovic participe à son premier tournoi de l’année à Dubaï, où il n’a pas besoin d’être vacciné pour jouer. .

La sympathie pour Djokovic a été rare de la part de ses collègues joueuses de tennis – et cette semaine, la n ° 28 féminine, la Russe Daria Kasatkina, est devenue la dernière voix à s’exprimer sur la façon dont lui permettre de jouer au Grand Chelem serait “injuste”.

“Je dirai ceci: ce serait désagréable pour les joueurs si Djokovic était autorisé à jouer [à l’Open d’Australie]”, a déclaré Kasatkina à Tennis World USA . « Parce que nous avons tous fait une sorte de sacrifice : nous avons accepté les règles du jeu pour jouer.

«Novak voulait suivre sa propre voie. S’il était autorisé à jouer avec toutes les absurdités qui se sont finalement révélées, ce ne serait pas juste pour les joueurs.

Lire la suite:

Partagez ou commentez cet article :

Novak Djokovic révèle qu’il MANQUERA l’Open de France et Wimbledon s’il a besoin d’un vaccin Covid


Abonnez-vous !

France médias numériques vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, France médias numériques ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

One thought on “Defiant Novak Djokovic dit qu’il REFUSERA de jouer à Wimbledon et à Roland-Garros s’il a besoin d’un vaccin Covid pour concourir – après la saga des visas australiens

  1. Encore un froid. Je croyais que ce Covid était inexistant et on en parle encore. Pire un tennis man qui refusait d’être vacciné retourne un peu sa veste. Beaucoup de sportifs sont malades à cause de ce vaccin. Où en est on vraiment ? on va subir ça combien de temps encore ???? Je signale que les matchs de rugby passent avec du public non masqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *